Association du Mémorial de Rebecq ligne

* Hommage de la République de Tchéquie - Rebecq 19/05/2021: le récit *

RETOUR À LA PAGE DES VICTIMES CIVILES - BACK TO THE PAGE OF THE CIVILIAN VICTIMS

Louis Deneyer

Télécharger le récit de la rafle - Download the story of the raid (in fr.)

photo

Informations personnelles - Personal information

Date et lieu de naissance - Date and place of birth: 05/09/1926, Saintes
Etat civil le 27 mai 1944 - Civil statut on June 27th 1944: Célibataire
Profession: Ouvrier agricole - Farm worker
Adresse am moment de l'arestation - Address on 27/06/1944: 52, rue Marais à Scailles, Rebecq-Rognon (Ferme de la Grande Haie)

Nom du père - Name of the father: Deneyer Charles, Joseph (Saintes)
Nom de la mère - Name of the mother: Malfroid Justine (Saintes)

Informations relatives à son arrestation - Information concerning arrest

Date de l’arrestation - Date of arrest: 27/06/1944
Motifs invoqués - Reasons of arrest: Terrorisme

1er Lieu de détention - 1st place of Detention: Prison de Saint-Gilles ?
Date d’entrée - Date of entrance: ?
Date de sortie - Date of release: ?

2e Lieu de détention - 2nd place of Detention: Neuengamme
Date d’entrée - Date of entrance: Approx 02/09/1944

Mort en déportation - Death in deportation Approx 01/12/1944 Kommando Deschimag/Brement-Blumenthal

Activité de Résistance - Activities into Resistance: Nihil

Remarques - Remarks:
- On sait que Louis a été arrêté en même temps que les autres Rebecquois. Il se trouvait sur les lieux de son travail, à la ferme de la Grande Haie, lorsque la Gestapo est venue arrêter son patron, Raoul Debilde. Il a été également emmené au café de Léontine Marsille, où les personnes recherchées étaient centralisées avant d'être emmenées à la prison de Saint-Gilles, à Bruxelles. A l'encontre des autres rebecquois arrêtés ce jour-là, il n'existe plus aucune indication concernant le parcours de Louis Deneyer, depuis la prison de Saint-Gilles, jusqu'au camp de concentration de Neuengamme, où il est arrivé le 2 septembre 1944. La date d'arrivée de Louis Deneyer à Neuengamme coïncide avec la date d'arrivée des autres déportés à Sachsenhausen. On peut donc penser qu'il a eu un parcours parallèle à celui de ses six concitoyens, bien qu'il n'est fait aucune mention de son passage à Breendonk.
- La mort de Louis Deneyer est inscrite dans le registre des décès gardé à l'infirmerie du camp (Reviertotenbuch). Selon ce document, il est décédé le 01/12/1944, prétendument à cause de la pneumonie. Mais nous savons que ces documents ne peuvent pas être entièrement digne de confiance. Fréquemment les maladies ont été évoquées afin de couvrir les causes réelles de décès, comme la faim, le mauvais traitement et l'épuisement total du travail forcé sévère. Il est mort au Kommando Deschimag, un autre terme pour le camp satellite de Brême-Blumenthal.

- We know that Louis was arrested at the same time as the other villagers. He was working, in the farm "La Grande Haie", when the Gestapo came to arrest his boss, Raoul Debilde. He was also taken to the pub of Léontine Marsille, where the wanted persons were centralized before being taken to Saint Gilles's prison, to Brussels. Against other rebecquois arrested this day, there is no more indication concerning Louis Deneyer's route, since Saint Gilles's prison, up to the concentration camp of Neuengamme, where he arrived on September 2nd, 1944. Louis Deneyer's date of arrival to Neuengamme coîncides with the date of arrival of the other transported convicts to Sachsenhausen. We can thus think that he had a parallel route to that of his six fellow countrymen, although he is not mentioned having been to Breendonk.
- Louis Deneyer's death is registered in the register of deaths kept for the infirmary of the camp ( Reviertotenbuch). According to this document, he died on 01/12/1944, allegedly because of the pneumonia. But we know that these documents cannot be completely reliable. Frequently the diseases were evoked to cover the real causes of death, as the hunger, the ill-treatment and the total exhaustion of the severe hard labor. He died in Kommando Deschimag, another term for the satellite camp of Bremen-Blumenthal.

Ligne

Informations diverses - Diverse information

Deneyer

Louis Deneyer, au moment de son arrestation - Louis Deneyer, when he was arrested
son père, Charles - His father, Charles



Deneyer

Attestation de la commune de Rebecq certifiant que Louis a été arrêté le 27 juin 1944
Attestation from the commune of Rebecq certifying that Louis was arrested on June 27th 1944



Deneyer

Lette du père de Louis, demandant des nouvelles de son fils au Ministre de la reconstruction



Deneyer

Demande de recherches de Louis faite par son employeur, Raoul Debilde, fermier
Request of researches for Louis, done by Raoul Debilde, farmer, his employer



Deneyer

Registre des décès de l'infirmerie (Revier) du Kommando Deschimag. Le décès de Louis figure à la 2e ligne
Register of the deaths of the infirmery of camp Deschimag (Brement-Blumenthal. The death of Louis appears on 2nd line.



Deneyer

Attestation de la mort de Louis établie par les autorités allemandes en octobre 1945
Attestation of Louis' the death , done by German authorities, on october 1945



Deneyer

Notification officielle du décès de Louis Deneyer
Official notification of the death of Louis Deneyer



Deneyer

Acte du décès au registre de la population de Rebecq



deneyer

Louis Deneyer figure sur le martyrologe rebecquois publié après la libération
Louis Deneyer is represented on the Rebecq's martyrology published after the liberation

Nous nous souvenons de lui - We remember him