Association du M�morial de Rebecq ligne

Mémorial national aux Partisans Armés soviétiques en Belgique - 1944-2019
Cérémonie d'inauguration - Rebecq - 12 octobre 2019

* Le Mémorial
* Cérémonie d'inauguration - 12/10/2019
* Histoire des Partisans Armés soviétiques en Belgique
* Tombes des P.A. soviétiques en Belgique

Russes
Visionner les reportages de la cérémonie ici

Vers les diaporamas des photos en bas de page

Samedi 12 octobre 2019 s'est tenue la cérémonie d'inauguration du Mémorial national aux Partisans Armés soviétiques en Belgique - 1944-2019. L'événement s'est déroulé au cimetière de Rebecq (Brabant Wallon) en présence de M. Alexander Tokovinine, Ambassadeur de la Fédération de Russie en Belgique, M. Dmitri Borodin, Ministre-Conseiller, le Colonel Sergey Kapushkin, Attaché militaire et Igor Minaev, Attaché, tous représentant l'Ambassade de Russie.
Le gouvernement russe avait délégué M. Alexander Kinshtein, Député à la Douma, M. Konstantin Mogilevskiy, Directeur de la Fondation Historique et Patriotique de Russie et Mme Mme Maria Poushkova, recteur du Centre d'études Benelux de l'Université de Moscou
Le Lieutenant-Colonel Claude Michel représentait le "Souvenir Français", notre partenaire. Du côté belge, nous avons eu le plaisir et l'honneur d'accueillir M. André Falhaut, Ministre d'Etat représentant le Parlement, M. Gilles Mahieu, Gouverneur de la Province du Brabant Wallon, le Major Richard de Hennin, représentant le Ministre de la Défense et des Affaires étrangères ainsi que le Commandement militaire de la Province du Brabant Wallon, M. le Député Dimitri Legasse, pour la Région Wallonne et Mme Patricia Venturelli Bourgmestre de Rebecq accompagnée du Collège communal de Rebecq.
Des associations russes et belges, ainsi que leurs porte-drapeaux et un nombreux public assistaient à la manifestation. Des élèves de l'école de Rebecq et de l'école russe de Bruxelles étaient également là et ont participé activement au processus de la célébration.

Russes

Russes

Russes

En inaugurant le Mémorial constitué d'une plaque mémorielle placée par-dessus la tombe du soldat soviétique Vladimir Talda, mort au combat le 3 septembre 1944 lors de la bataille de la Libération de Rebecq, nous avons célébré la mémoire de tous les soldats d'origine soviétique qui après avoir été faits prisonniers sur le front de l'Est, pendant les batailles de Stalingrad, avaient été amenés captifs en Belgique par les Nazis afin de travailler à l'extraction du charbon dans les mines du Hainaut, de Liège et du Limbourg.
Ils furent des centaines à s'en évader et à se mettre au service des résistants belges afin de continuer à combattre l'occupant. Plus de 200 d'entre eux furent tués, soit lors de leur évasion, soit en combattant.

A l'initiative de ce Mémorial, "The Belgians Remember Them" avait souhaité unir la commune de Rebecq dans le projet. Cette cérémonie d'inauguration est le fruit d'un partenariat de Mémoire entre les deux institutions.

Russes


Russes


Russes

Après avoir salué les personnes présentes, Wilfred Burie, représentant l'association "The Belgians Remember Them", demande à Mme Patricia Venturelli de prononcer son allocution, dont voici le texte:

Salutations
La cérémonie de ce jour est l’occasion de se rappeler ou de découvrir une page de l’histoire de notre Pays et de notre Commune, une page d’histoire bien souvent méconnue de bon nombre de nos concitoyens belges et Rebecquois.
En 1944, une quinzaine de jeunes soldats russes qui avaient été fait prisonniers, sur le front de l’Est, par les Allemands et envoyés en Belgique pour travailler dans les mines, s’échappent et se retrouvent à Rebecq où ils seront pris en charge par la Résistance qui les cachera dans plusieurs fermes de notre commune.
En septembre 1944, à l’occasion des combats du Montgras, pour la libération de Rebecq par des éléments de la Irish Guards, ces jeunes hommes prendront part au combat au côté des Partisans Armés Rebecquois. C’est lors de ces combats que tomba Vladimir Talda, un jeune soldat russe de 19 ans.
En se souvenant de lui aujourd’hui, nous rendons également hommage à tous ces combattants russes qui se sont battus pour défendre un pays qui n’était pas le leur. Cette cérémonie est aussi l’occasion de rendre hommage à tous ces hommes et toutes ces femmes qui se sont battus pour notre pays et pour notre liberté qu’ils soient soldats ou engagés dans la Résistance.
Cet hommage est encore plus important aujourd’hui dans le contexte institutionnel difficile que connait notre pays où certains plutôt que de rassembler cherche à diviser et oublient que la devise de notre Pays est « l’Union fait la Force ».
Je voudrais terminer en remerciant Monsieur Wilfred Burie et à l’association The Belgians Remember Them et à vous tous pour votre présence à l’occasion de cet hommage.

Se souvenir pour ne pas oublier et ne pas reproduire les erreurs du passé.

Russes

La Bourgmestre de Rebecq, Patricia Venturelli

C'est ensuite le tour de M. Gilles Mahieu, Gouverneur de la Province du Brabant Wallon de prononcer son discours:

Salutations
Permettez-moi tout d’abord de vous remercier pour l’honneur qu’il m’est donné d’être parmi vous pour l’inauguration de ce mémorial dédié aux Partisans Armés et plus particulièrement à ses résistants russes.
Vladimir Tolda tomba non loin d’ici lors des combats de septembre 1944. Il avait 19 ans. Il est le symbole de ces prisonniers russes déportés en Belgique par l’occupant nazi afin, notamment, de travailler dans les mines de charbon du Hainaut.
Il est le symbole de ces prisonniers russes qui réussirent à s’évader et à rejoindre les Partisans Armés participant ainsi activement à la résistance armée en Belgique.
Aujourd’hui, si nous saluons la mémoire de Vladimir et, au travers lui, celle de Mikhaïl, de Jakov, de Youri, de Piotr, de Stefan, de Vasil et de tous ces compatriotes, c’est avant tout pour ne pas oublier l’Histoire avec un grand « H ».
Car si le devoir de mémoire est important pour la construction collective de nos sociétés, il n’en est pas moins essentiel de se reposer sur l’Histoire en tant que reconstruction scientifique du passé ; une Histoire indépendante qui évite toute velléité « d’Histoire officielle » qui enchaine l’historien et l’ampute de sa liberté.
Dans ce contexte, l’Histoire de ces résistants russes au sein de L’Armée Belge des Partisans, mouvement de résistance armée issu du Parti Communiste Belge, résonne d’autant plus fort.
À l’heure des amalgames et de la montée en puissance d’un certain relativisme historique, Il est plus que jamais nécessaire d’en appeler à l’histoire afin de toujours expliquer, analyser et illustrer ; afin d’outiller nos jeunes à affronter un monde où les fake news sont érigées en vérités alternatives. En ce sens, le caractère unique du nazisme et de la shoah ne peut souffrir aucun négationnisme ou relativisme sous peine de nous conduire dans de nouveaux terribles errements.
“C’est dans le vide de la pensée que s’inscrit le mal” disait Hannah Arendt. Alors aujourd’hui, je profite de cette occasion pour m’inquiéter du manque de culture de l’Histoire chez trop de nos contemporains.
Aussi, M. Burie, je vous remercie très sincèrement pour cette initiative qui permet de mettre en avant ce volet de notre histoire parfois méconnu.

Mesdames, Messieurs,
Ce jour est également l’occasion de rendre à nouveau hommage à ces hommes et ces femmes qui choisirent la lumière de la liberté aux ténèbres de la servitude.
Ces hommes et ces femmes qui s’engagèrent dans la résistance à la mesure de leurs moyens : André Kestemont, chef du Groupe des Partisans Armés pour Rebecq et sa région, Émile Boucher, Jeanne Rowart, les fermiers Tondeurs, Ernault, Marsille et tous les autres.
Tout comme ces hommes et ces femmes qui, contre vents et marées, sont restés debout, soyons toujours tourné vers l’avenir.
Faisons-en sorte que le souvenir des sacrifices passés puisse nous éclairer et nous inspirer sur le chemin d’un monde meilleur.

Russes

Le Gouverneur Gilles Mahieu

Enfin, le speaker prie M. Alexander Tokoninine, Ambassadeur de Russie à venir s'exprimer:

Salutations
Je prends la parole devant vous le cœur serré, comme c’est toujours le cas au moment où l’on se remémore la grande tragédie de la Seconde Guerre mondiale. Cette mémoire est faite à la fois des atrocités les plus terribles des Nazis et des sacrifices de tous ceux qui ont combattu l’occupant hitlérien.
Début septembre, j’ai eu le privilège d’assister à plusieurs manifestations commémoratives à l’occasion du 75e anniversaire de la libération de la Belgique. Et j’ai été très sensible au fait de constater qu’à chaque fois où l’hommage était rendu aux troupes alliées qui avaient libéré votre pays, les responsables belges confirmaient le rôle indissociable que l’Armée soviétique avait joué sur le chemin de la victoire. En effet, sans son offensive accélérée, la bataille des Ardennes aurait été beaucoup plus pénible. Force est de noter aussi qu’en Europe, les alliés américains et britanniques faisaient face à une soixantaine de divisions allemandes tandis que le front de l’Est en retenait plus de 200.
Si je vous rappelle ces faits, c’est pour redire le lien étroit entre les destins de nos peuples pendant la guerre, si bien qu’on ne peut isoler tant nos défaites que nos victoires. La libération de Bruxelles, de Liège ou d’Anvers s’inscrit dans le même effort héroïque que les batailles de Moscou, de Leningrad ou de Stalingrad. Cette vérité paraissait évidente pour la génération de la guerre dont le jeune militaire Vladimir Talda qui, après s’être évadé du camp nazi, a rejoint les Partisans armés et, à l’âge de 19 ans, a sacrifié sa vie au nom de la liberté de la Belgique. Par ailleurs, cette même logique guidait les combattants du Corps expéditionnaire belge des auto-canons mitrailleuses qui ont participé, à côté de leurs frères d’armes russes, aux batailles sur le front de l’Est lors de la Première Guerre mondiale.
A ce titre, je salue le travail mémoriel accompli par notre hôte, l’association « The Belgians Remember Them ». Je vous remercie de mettre en valeur les exploits de tous les soldats et officiers soviétiques qui se sont battus contre les Nazis et sont tombés sur le sol belge. Je suis personnellement très touché par votre effort, Monsieur Burie.
Qu’il me soit permis, en même temps, d’exprimer mes sincères remerciements à vous, Monsieur le Gouverneur et Madame la Bourgmestre, et à travers vous à toutes les autorités provinciales et locales de Wallonie pour les soins qu’elles apportent aux tombes des fils de la Russie.
Un moment très symbolique rend notre cérémonie singulière. Le dépôt des fleurs par les écoliers rebecquois et russes constitue, à mon avis, un vibrant plaidoyer pour entretenir le « relais de mémoire » dont nous avons maintenant la garde.
Je suis convaincu qu’à l’approche du 75e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, les évènements comme le nôtre sont extrêmement importants. Car ils nous incitent à revivre notre patrimoine historique commun et à resserrer les liens profonds d’amitié entre nos peuples. En témoigne la présence parmi nous de nos collègues, Monsieur Alexandre Khinchtein, député de la Douma d’Etat russe, et de Monsieur Konstantin Moguilevsky, directeur exécutif de la Société historique russe.
Pour conclure, je voudrais dire avec toute confiance, chers amis, que ces mêmes liens continueront à se conjuguer avec la volonté commune de nos pays de faire avancer un agenda durable, de définir des problèmes réels et de favoriser leurs solutions, et d'explorer de nouveaux horizons de coopération.
Je vous remercie.

Russes

L'Ambassadeur de Russie, Alexander Tokovinine

M. Khinshtein, Député à la Douma (Chambre basse du Parlement de la Fédération de Russie) avait souhaité prendre la parole.
Il a souligné les sacrifices énormes consentis par le peuple soviétique dans la lutte contre l'envahisseur. Il a ensuite rendu un hommage appuyé à l'action héroïque des Belges résistants, avec un accent particulier mis sur leur courage et leur détermination à aider les prisonniers de guerre évadés.
Il a conclu en soulignant notre devoir de mémoire commun, telle la barrière contre la résurgence des idéologies nazies ou les tentatives de relativiser l'histoire de la guerre.

Russes

Le Député Kinshtein et M. Igor Minaev qui traduit son intervention

Avant de poursuivre le programme prévu, Wilfred Burie s'adresse à l'Ambassadeur: Monsieur l'Ambassadeur, Si le destin n'avait pas frappé celui qui repose devant nous, il aurait pu être présent parmi nous; il n'avait que 19 ans lorsqu'il fut tué tout près d'ici.
Parmi nous, il se trouve une personne qui a connu cet homme. Il s'agit de Madame Maryse Kestemont qui a aujourd'hui 90 ans et qui est la fille du chef du réseau Partisans Armés de Rebecq qui avait pris en charge l'équipe des soldats soviétiques évadés du charbonnage de la Louvière. Permettez-moi de vous la présenter.

Russes

Russes

Maryse Kestemont et l'Ambassadeur russe ensemble: évocation et émotion

Après le dépôt de fleurs, la sonnerie "Aux Champs!" a retenti, suivie de la minute de silence.
Pendant celle-ci, Florentin Renotte, élève de Rebecq, 7 ans, sonnait les 11 coups de glas sur un gong. Moment émouvant de cette cérémonie pendant lequel, chacun pensait à ceux dont on honorait la Mémoire.

La cérémonie s'est clôturée par les hymnes nationaux et européen

Russes

Les élèves apportent les gerbes aux autorités pour le dépôt de fleurs

Russes

Les élèves russes et belges après avoir déposé des fleurs en Souvenir

Russes

Jocelyn sonne le glas pendant la minute de silence

Russes

Reverence and respect

Russes

Salut!



Diaporama des photos prises par Charly Keppens

  • amr-mparu-ck (7)
  • amr-mparu-ck (7a)
  • amr-mparu-ck (8)
  • amr-mparu-ck (9)
  • amr-mparu-ck (10)
  • amr-mparu-ck (11)
  • amr-mparu-ck (12)
  • amr-mparu-ck (13)
  • amr-mparu-ck (14)
  • amr-mparu-ck (15)
  • amr-mparu-ck (16)
  • amr-mparu-ck (18)
  • amr-mparu-ck (19)
  • amr-mparu-ck (20)
  • amr-mparu-ck (22)
  • amr-mparu-ck (25)
  • amr-mparu-ck (26)
  • amr-mparu-ck (28)
  • amr-mparu-ck (29)
  • amr-mparu-ck (31)
  • amr-mparu-ck (32)
  • amr-mparu-ck (33)
  • amr-mparu-ck (34)
  • amr-mparu-ck (35)
  • amr-mparu-ck (36)
  • amr-mparu-ck (37)
  • amr-mparu-ck (38)
  • amr-mparu-ck (39)
  • amr-mparu-ck (40)
  • amr-mparu-ck (41)
  • amr-mparu-ck (42)
  • amr-mparu-ck (43)
  • amr-mparu-ck (44)
  • amr-mparu-ck (45)
  • amr-mparu-ck (46)
  • amr-mparu-ck (47)
  • amr-mparu-ck (48)
  • amr-mparu-ck (49)
  • amr-mparu-ck (50)
  • amr-mparu-ck (51)
  • amr-mparu-ck (52)
  • amr-mparu-ck (53)
  • amr-mparu-ck (54)
  • amr-mparu-ck (55)
  • amr-mparu-ck (56)
  • amr-mparu-ck (57)
  • amr-mparu-ck (58)
  • amr-mparu-ck (59)
  • amr-mparu-ck (60)
  • amr-mparu-ck (61)
  • amr-mparu-ck (62)
  • amr-mparu-ck (63)
  • amr-mparu-ck (64)
  • amr-mparu-ck (65)
  • amr-mparu-ck (66)
  • amr-mparu-ck (67)
  • amr-mparu-ck (68)
  • amr-mparu-ck (69)
  • amr-mparu-ck (70)
  • amr-mparu-ck (71)
  • amr-mparu-ck (72)
  • amr-mparu-ck (73)
  • amr-mparu-ck (74)
  • amr-mparu-ck (75)
  • amr-mparu-ck (76)
  • amr-mparu-ck (77)
  • amr-mparu-ck (78)
  • amr-mparu-ck (79)
  • amr-mparu-ck (80)
  • amr-mparu-ck (81)
  • amr-mparu-ck (82)
  • amr-mparu-ck (83)
  • amr-mparu-ck (84)
  • amr-mparu-ck (85)
  • amr-mparu-ck (86)
  • amr-mparu-ck (88)
  • amr-mparu-ck (90)
  • amr-mparu-ck (93)
  • amr-mparu-ck (94)
  • amr-mparu-ck (95)
  • amr-mparu-ck (96)
  • amr-mparu-ck (97)
  • amr-mparu-ck (98)
  • amr-mparu-ck (99)
  • amr-mparu-ck (100)
  • amr-mparu-ck (101)
  • amr-mparu-ck (102)
  • amr-mparu-ck (103)
  • amr-mparu-ck (104)
  • amr-mparu-ck (105)
  • amr-mparu-ck (106)
  • http://wowslider.com/
  • amr-mparu-ck (109)
bootstrap carousel by WOWSlider.com v8.7

Diaporama des photos prises par Roland Martens

  • amr-mpas-r m (5)
  • amr-mpas-r m (6)
  • amr-mpas-r m (7)
  • amr-mpas-r m (8)
  • amr-mpas-r m (9)
  • amr-mpas-r m (10)
  • amr-mpas-r m (11)
  • amr-mpas-r m (12)
  • amr-mpas-r m (13)
  • amr-mpas-r m (14)
  • amr-mpas-r m (15)
  • amr-mpas-r m (16)
  • amr-mpas-r m (17)
  • amr-mpas-r m (18)
  • amr-mpas-r m (19)
  • amr-mpas-r m (20)
  • amr-mpas-r m (21)
  • amr-mpas-r m (22)
  • amr-mpas-r m (23)
  • amr-mpas-r m (24)
  • amr-mpas-r m (25)
  • amr-mpas-r m (26)
  • amr-mpas-r m (27)
  • amr-mpas-r m (28)
  • amr-mpas-r m (29)
  • amr-mpas-r m (30)
  • amr-mpas-r m (31)
  • amr-mpas-r m (32)
  • amr-mpas-r m (33)
  • amr-mpas-r m (34)
  • amr-mpas-r m (35)
  • amr-mpas-r m (36)
  • amr-mpas-r m (37)
  • amr-mpas-r m (38)
  • amr-mpas-r m (39)
  • amr-mpas-r m (40)
  • amr-mpas-r m (41)
  • amr-mpas-r m (42)
  • amr-mpas-r m (43)
  • amr-mpas-r m (44)
  • amr-mpas-r m (45)
  • amr-mpas-r m (46)
  • amr-mpas-r m (47)
  • amr-mpas-r m (48)
  • amr-mpas-r m (49)
  • amr-mpas-r m (50)
  • amr-mpas-r m (51)
  • amr-mpas-r m (52)
  • amr-mpas-r m (53)
  • amr-mpas-r m (54)
  • amr-mpas-r m (55)
  • amr-mpas-r m (56)
  • amr-mpas-r m (57)
  • amr-mpas-r m (58)
  • amr-mpas-r m (59)
  • amr-mpas-r m (60)
  • amr-mpas-r m (61)
  • amr-mpas-r m (62)
  • amr-mpas-r m (63)
  • amr-mpas-r m (64)
  • amr-mpas-r m (65)
  • amr-mpas-r m (66)
  • amr-mpas-r m (67)
  • amr-mpas-r m (68)
  • amr-mpas-r m (69)
  • amr-mpas-r m (70)
  • amr-mpas-r m (71)
  • amr-mpas-r m (72)
  • amr-mpas-r m (73)
  • amr-mpas-r m (74)
  • amr-mpas-r m (75)
  • amr-mpas-r m (76)
  • amr-mpas-r m (77)
  • amr-mpas-r m (78)
  • amr-mpas-r m (79)
  • amr-mpas-r m (80)
  • amr-mpas-r m (81)
  • amr-mpas-r m (82)
  • amr-mpas-r m (83)
  • amr-mpas-r m (84)
  • amr-mpas-r m (85)
  • amr-mpas-r m (86)
  • amr-mpas-r m (87)
  • amr-mpas-r m (88)
  • amr-mpas-r m (89)
  • amr-mpas-r m (90)
  • amr-mpas-r m (91)
  • amr-mpas-r m (92)
  • amr-mpas-r m (93)
  • amr-mpas-r m (94)
  • amr-mpas-r m (95)
  • http://wowslider.com/
  • amr-mpas-r m (97)
bootstrap slider by WOWSlider.com v8.7