Association du M�morial de Rebecq ligne

Attribution d'une distinction honorifique de la Fédération de Russie à Wilfred Burie

Les commémorations 2020 de l'Armistice au Mémorial de Rebecq et au Mémorial des Partisans Armés russes sont annulées



Bienvenue à tous! Welcome to all!

C’est en 2017 que l’association du Mémorial de Rebecq change de nom. Elle devient « The Belgians Remember Them ».

La raison de cette mutation émane d’une refonte importante dans ses objectifs décidés lors de l’Assemblée Générale de cette année-là. Afin d’assurer l’avenir de l’association, il semblait nécessaire de lui donner un sens particulier. En créant la base de données « The Belgians Remember Them », nous avions un projet à réaliser, un objectif réaliste qui conduirait l’instance à trouver sa place au sein du monde mémoriel belge et international.

La base de données contient les renseignements relatifs à tous les crashs d’avions de la Royal Air Force survenus en Belgique et tous les membres d’équipages de ces avions qui sont tombés dans notre pays durant la Deuxième Guerre mondiale. Ce travail de titan n’est pas encore terminé, mais la plus grande partie de la nomenclature est effectuée. La suite du travail consistera à reprendre chaque cas de crash et lui ajouter les détails le concernant.

La base de données est un outil de recherches qui trouvera rapidement son utilité. Déjà, avant sa publication officielle, de nombreux internautes, surtout des membres des familles des aviateurs tombés en Belgique visitent le site et nous contactent pour nous demander plus d’informations ou nous en proposer d’autres. C’est là que réside l’utilité d’un tel outil.

Nous avons étendu la cible de la base de données aux Résistants d’origine soviétique qui, prisonnier des Allemands et amenés dans nos charbonnages, s’en étaient échappés et s’étaient mis au service des réseaux de la Résistance belge. Plus de deux cents individus ont été tués entre 1943 et 1944 et reposent dans nos cimetières.

A l’origine, notre hommage se portait vers l’équipage du Lancaster JA712-BQ-H du 550 Squadron North Killingholme, tombé à Rebecq, le 28 mai 1944. Après des recherches historiques, nous avons pu localiser cinq autres cas d’avions de la même escadrille qui étaient tombés en Belgique. Notre hommage s’est, bien entendu, étendu à ces hommes.

C’est en 2014 que devoir commémorer tous les aviateurs de la R.A.F. qui sont tombés en Belgique en cours de mission est devenu notre mission première. Nous avons joint aux 4.600 membres d’équipages répertoriés, les Résistants belges et russes qui ont participé au sauvetage des survivants des crashs.

Nous restons, bien entendu les partenaires de la Mémoire de nos amis du 550 Squadron.

Outre ce qui précède, nous organisons également une cérémonie à Rebecq au mois de mai. Nous participons à des cérémonies de commémoration en Belgique et à l'étranger, où nous représentons l'association.

En tant que passeurs de la Mémoire, nous voulons préserver de l'oubli la mémoire des Héros qui sont tombés pour nos Libertés.


In 2017, the Rebecq Memorial Association changed its name. It became “The Belgians Remember Them”.

The reason for this change comes from a major overhaul in its objectives decided at the General Assembly of that year. In order to ensure the future of the association, it seemed necessary to give it special meaning. By creating the “The Belgians Remember Them” database, we had a project to achieve, a realistic aim that would lead the association to find its place in the Belgian and international memory world.

The database contains information on all Royal Air Force aircraft crashes that occurred in Belgium and all crew members of those aircraft whom fell in our country during the Second World War. This work of titan is not yet finished, but most of the nomenclature is carried out. The rest of the work will consist in repeating each crash case and adding the details concerning it.

The database is a search tool that will quickly find its usefulness. Already, before its official publication, many Internet users, especially members of the families of airmen who have fallen in Belgium, visit the site and contact us to ask us for more information or to suggest other information. That is where the utility of such a tool lies.

We extended the target of the database to the Partisans of Soviet origin who, as prisoners of the Germans and brought into our collieries, had escaped and had put themselves at the service of the networks of the Belgian Resistance. More than two hundred people were killed between 1943 and 1944 and are buried in our cemeteries.

Originally, our tribute was paid to the crew of the Lancaster JA712-BQ-H of 550 Squadron North Killingholme, who fell at Rebecq on May 28, 1944. After historical research, we were able to locate five other aircraft from the same squadron that had fallen in Belgium. Our tribute, of course, extended to these men.

In 2014, having to commemorate all the R.A.F. airmen who fell in Belgium during the mission became our primary objective. We joined the 4,600 members of the listed crews, the Belgian and Russian Resistance who helped rescue survivors of the crashes.

We remain, of course, the memory partners of our friends at 550 Squadron.

In addition to the above, we are also holding a ceremony in Rebecq in May. We participate in commemorative ceremonies in Belgium and abroad, where we represent the association.

As Memory transmitters, we want to preserve from oblivion the memory of the Heroes who have fallen for our Freedoms.