Association du Mémorial de Rebecq ligne

* Hommage solennel à Rebecq - 29 septembre 2021 *

Mémorial national aux Partisans Armés soviétiques en Belgique - 1944-2019
Tombes des P.A. soviétiques en Belgique:
Liège-Citadelle

Retour vers la page précédente


russes

Histoire

A la Citadelle de Liège se trouve un mémorial militaire dénommé « Enclos des fusillés », où reposent des prisonniers de guerre de différentes nationalités, fusillés par l’occupant allemand dans les années 1942-1944. Pendant la Seconde Guerre mondiale, des prisonniers étaient incarcérés à la Citadelle. Au cours du conflit, 415 personnes, dont 14 prisonniers de guerre soviétiques, y furent abattues.

Chaque tombe présente une croix en béton de couleur blanche, avec plaquette de bronze gravée en français. Sur une dizaine d’entre elles figure l’inscription « Prisonnier de guerre russe fusillé par les Allemands », avec la date de l’exécution. Sur quatre tombes il est indiqué : «Prisonnier de guerre inconnu fusillé par les Allemands». Il a été établi par les collaborateurs de l’Asbl «La Maison russe à Liège» qu’il s’agissait également de citoyens soviétiques.

Toutes les sépultures sont anonymes. Les autorités communales ne disposent pas d’autres détails.

Dans l’enclos ont également été érigées deux croix commémoratives en hommage à Evgueni Dotsenko et Anatoli Chestopalov, des commandants soviétiques d’unités de partisans tombés au combat en Belgique.
- Originaire de Dniepropetrovsk, le capitaine A. Chestopalov commandait une section du groupe « Zoro » ; en juin 1944, celle-ci se retrouva encerclée à Lamine : tous les membres y périrent sous les balles allemandes ou leurs dernières munitions.
- Originaire de Stalingrad, commandant de l’Armée rouge, commissaire politique au 9ème régiment de la 89ème division d’infanterie, Evgeni Yossivovitch Dotsenko avait été capturé au tout début du conflit et incarcéré au camp de Mülheim. Il s’en évada en 1942 et rejoint le Front de l’indépendance en Belgique. Il y forma et dirigea un escadron composé de Soviétiques évadés. Abattu le premier avril 1944, le Commandant Dotsenko est inhumé à Comblain-au-Pont.

russes


russes


russes


Ils sont donné leur vie pour notre Liberté
Nous ne les oublions pas!



Vers la page en anglais - To the page in English

Sources:
Ambasssade de la Fédération de Russie - Tombes de guerre